Rubis'Saphir Consulting Créer son entreprise 7 conseils pour entreprendre sans idée ?

7 conseils pour entreprendre sans idée ?


Vous rêvez de devenir votre propre patron ? Vous souhaitez devenir indépendant ? Mais vous n’avez pas d’idée de projet !? Alors comment peut-on faire pour entreprendre sans idée ? Voici mes 7 conseils, qui, j’espère pourrons vous aider à trouver votre idée de projet. Lisez cet article jusqu’au bout.

👉 Conseil n°1 : L’idée est à l’intérieur de vous

En effet, entreprendre sans idée peut s’avérer complexe. Encore plus, quand on a l’impression qu’il faut absolument avoir une idée innovante. Une idée wow-ri-ssi-me. Je veux commencer cet article par faire taire cette fausse idée. Soyez décomplexé.
Tout d’abord, vous n’avez pas besoin de chercher à trouver l’idée du siècle qui va révolutionner le monde.
Ensuite, vous pouvez partir d’une idée existante et l’améliorer ce qui vous distinguera des concurrents.

D’autre part, rassurez-vous, dans la majorité des cas, l’idée de départ n’est qu’un point de départ, elle est amenée à évoluer et à changer. Oui, votre idée évoluera petit à petit et tout au long de votre aventure entrepreneuriale. 

En somme, retenez que quoiqu’il arrive, l’idée est en vous. Vous aurez beau chercher, le résultat se trouve au fond vous. Croyez en vous. A vrai dire, il est important que vous preniez conscience de votre valeur. Trouver votre Ikigaï pour trouver et faire ce qui vous plaît.

Trouver son Ikigai pour entreprendre sans idée plus facilement.

👉 Conseil n°2 : Faites une introspection

Faire une introspection, vous apprend à vous connaître, à savoir ce que vous savez faire, ce que vous voulez et ce pourquoi vous êtes fait.
Vous avez forcément une compétence, un talent que vous pouvez mettre à disposition d’autres personnes à la recherche de votre savoir. De nombreuses personnes payeraient pour votre savoir-faire, vos connaissances.

Si vous manquez de confiance en vous ou êtes trop humble (lol, on va dire ça 😅), interrogez votre entourage. Demandez-leur de vous décrire et de vous dire ce pourquoi vous êtes bon, dans quoi il vous verrait travailler. Vous serez surpris des réponses. Ils seront en mesure de vous donner des domaines d’expertises auxquelles vous n’auriez jamais pensé, ni osé dire. Soit par méconnaissance de vous-même, soit par crainte de ne pas être à la hauteur. Ne sous-estimez pas vos capacités !

👉 Conseil n°3 : Pour entreprendre sans idée, il faut être à l’écoute.

Premièrement, vous devez être à l’affût de tout ce qui se passe autour de vous. En présence de votre entourage, une discussion entre une cliente et votre boulanger du coin, lors de votre séance de sport… Toute la journée, nous relevons des besoins, des souhaits, des désirs, soyez à l’écoute des autres pour comprendre ce qui manque autour de vous.

« Il manque ça… », « Il n’y a pas assez de ceci… », « Pourquoi il n’y a pas ici ? »

Ensuite, questionnez vos enfants, vos parents, votre coiffeur, votre banquier, vos amis, votre boulanger, toutes les personnes de votre quotidien. Demandez-leur ce qui leur manque pour être heureux et épanoui dans leur vie, dans leur métier, dans leur quotidien simplement. Soyez à l’écoute de leur réponse pour déceler leurs attentes.

Cela vous permettra de trouver ce que vous pourriez proposer qui aiderait la population.

Entreprendre sans idée : noter, écrire pour ne pas oublier

👉 Conseil n°4 : Noter

Prenez des notes de chaque bride d’idées que vous pouvez avoir. Combien de fois avez-vous pensé à une chose très importante au moment de vous coucher ? Combien je parie que vous vous êtes dit « je m’en rappellerais au réveil ». Vous, en êtes-vous rappelé ? Je ne pense pas ou pas en totalité. C’est souvent le cas sous la douche aussi 😅

Il est important de noter tout ce qui traverse votre esprit, car la mémoire est éphémère, seuls les écrits restent.
De plus, en notant, votre cerveau vous remercie, car vous le libérez d’une charge mentale supplémentaire. Cela vous permet de vous concentrer sur autre chose (en l’occurrence, vous détendre pour vous endormir ou profiter de votre douche).

👉 Conseil n°5 : Entreprendre sans idée passe par l’observation : Observer ce qui se fait ailleurs

Contrairement à ce que vous pensez, vous n’avez pas besoin d’une idée révolutionnaire pour créer votre entreprise.
Observer ce qui se fait autour de vous, dans le monde, observer surtout ce qui fonctionne. Une fois que vous avez effectué ce travail.

Réfléchissez à la façon dont vous pourrez vous démarquer de ces entreprises qui existent déjà. Que pourrez-vous apporter de plus ? Pourquoi un client viendrait chez vous plutôt que chez eux ?

Qu’est-ce que votre histoire, votre parcours, vos compétences vous donne comme avantage ?

Devenez expert de votre domaine, spécialisez-vous.

Se faire coacher pour entreprendre sans idée

👉 Conseil n°6 : Faites-vous accompagner

De nombreuses méthodes existent pour vous aider à trouver votre idée. Faites-vous accompagner par des professionnels, des experts en création d’entreprise plus précisément. Ces experts sont les plus à même de vous aider à trouver votre voie, ce qui vous fait vibrer et ce pourquoi vous êtes réellement fait.

Chez Rubis’Saphir Consulting nous pouvons vous accompagner à créer votre entreprise, et plus précisément à trouver votre idée.
Un cours en ligne pour trouver votre idée de projet sera bientôt lancé,
inscrivez-vous 👉 https://forms.gle/v5gHD8J4Gz2pyWzJ9 pour être informé de son lancement.

👉 Conseil n°7 : La Franchise, bonne idée pour entreprendre sans idée innovante.

Une fois que vous avez trouvé ne serait-ce que le secteur d’activité dans lequel vous allez créer.
Pensez aux franchises, non seulement vous intégrez un réseau, mais aussi vous participez au développement d’un concept déjà prêt à l’emploi. De nombreuses entreprises proposent un accompagnement pour l’ouverture d’une franchise avec le nom de leur enseigne. Renseignez-vous sur les conditions pour intégrer le réseau et les bénéfices dont vous pourrez profiter.

Pensez également à tout ce qui concerne le marketing de réseau, le MLM, le drop shipping et autres. J’ai également commencé avec ses différents business. Ils vous permettront de mettre les pieds dans le bain de l’entreprenariat. De plus, des formations sont proposées selon le réseau que vous rejoignez.

Néanmoins, que ce soit dans le cas d’une franchise ou des autres suggestions, il vous faudra énormément travailler pour arriver à en vivre, comme dans le cas d’une création « classique ». Même si de prime abord, ces propositions vous paraîtront simple, vous devrez établir vos stratégies avant de vous lancer.

En route,

👉 La dernière action qui vous restera à faire est d’agir et de persévérer car être entrepreneur demande beaucoup de responsabilité et n’est pas un long fleuve tranquille. Ceci est valable dans les deux cas : en ayant une idée de départ ou en décidant d’entreprendre sans idée.

A très vite.  

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à le partager autour de vous 😊

Un commentaire fait toujours plaisir ...

Related Post